Beaucoup de contaminations et d’intoxications peuvent accessoirement provenir du non-respect par le personnel des normes hygiéniques. Elles peuvent également résulter d’un entretien inapproprié des locaux, des outils et des matériels de travail ou enfin de mauvaises conditions de stockage. Cela peut provoquer une intoxication alimentaire plus ou moins grave. Nous allons voir dans cet article qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire, comment il est possible de l’attraper ainsi que comment l’éviter avec des mesures très simples à mettre en place.

Qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire ?

C’est une affection d’origine virale, bactérienne, etc. Elle est très courante, non contagieuse et est contractée après consommation d’aliments contaminés. L’intoxication alimentaire se manifeste souvent quelques heures suivant la consommation de l’aliment contaminé par des troubles digestifs qui peuvent dans des cas extrêmes provoquer la mort du patient. Les personnes âgées sont les plus sujettes à ce type d’affection. Les femmes enceintes et les bébés également en raison de leur état de fragilité sanitaire peuvent rapidement contracter une intoxication alimentaire.

De la culture à la préparation en passant par le traitement et l’entreposage, le danger est quasi permanent. Certaines toxines proviennent directement des aliments eux-mêmes alors que d’autres proviennent de l’environnement immédiat dans lequel est posé l’aliment et des objets avec lesquels on le met en contact. Cette dernière possibilité est essentiellement relative à l’hygiène à observer dans la gestion, la conservation et la préparation des aliments de grande consommation. Elle peut enfin provenir de l’utilisation d’insecticides et d’autres produits désinfectants qui à priori ne sont pas léthaux pour l’être humain.

Des mesures simples pour zéro contamination

L’hygiène et la propreté d’un restaurant est une condition indispensable pour prévenir des intoxications alimentaires. Il s’agira donc de prendre un certain nombre de mesures des plus banales. Des mesures qui peuvent aider à sauver des milliers de vie.

L’une des mesures primordiales à prendre dans les restaurants et ceci par le personnel formé à cet effet est le lavage des mains au savon et sous l’eau chaude pendant une vingtaine de secondes ou avec une solution d’eau de javel (5 ml d’eau de Javel dans un volume correspondant à 750 ml d’eau). C’est une mesure vraiment simple à mettre en place mais primordiale pour éviter d’avoir une intoxication. En cas de gastroentérite ou d’infection cutanée, il est conseillé de ne pas se rendre en cuisine. Le personnel doit également se conformer à un port vestimentaire qui doit être toujours propre. Les surfaces de cuisine doivent être nettoyées régulièrement soit avec du papier essuie-tout ou des serviettes en tissus. Les sacs réutilisables qui servent à transporter les différents types d’aliments doivent être lavés régulièrement.

Par rapport aux matières premières telles que les légumes et les fruits

Elles doivent être lavées avec de l’eau de robinet ou au vinaigre blanc avant de les faire cuire. Le cuisinier peut par exemple utiliser une brosse pour rendre propre les légumes à la peau ferme et rugueuse. Par ailleurs, ces types d’aliments ne doivent pas être coupés sur la même planche que les viandes.

Une dernière précaution qui interpelle tous les chefs de restaurants est de veiller à ne pas entasser les aliments dans le réfrigérateur. Il est important que l’air froid circule très bien pour assurer une bonne conservation des aliments. Une vérification régulière doit être faite pour maintenir la température de l’appareil à un degré normal.

Pour résumer, il existe différentes mesures d’hygiènes simples et efficaces à mettre en place pour éviter d’attraper une intoxication alimentaire. Ce sont des gestes faciles et accessibles. Il suffit juste que cela devienne une habitude. Pour les professionnels, une formation de bonnes pratiques est essentielle en hygiène.